• Article 155

           Article 155       

     

     

    Une bien curieuse apparition dans un cimetière

     

    Le mercredi 22 juillet 2009, à Bahia Blanca, une ville située dans la province de Buenos Aires en Argentine, Damian Martin, un policier se trouvant en service dans l'un des cimetières de la ville, constate qu'il commence à neiger. Avec son téléphone portable, il décide de filmer ce spectacle durant quelques instants dans le but, dit-il, de le montrer ensuite à sa famille, mais un "autre spectacle" l'attendait : quand il a transféré sa vidéo sur son ordinateur et mis son film en lecture, il a remarqué alors "quelque chose" d'étrange y apparaissant, "quelque chose" qu'il n'avait pas vu sur place au moment où il filmait, "quelque chose" tombant du ciel et se mouvant d'un côté à l'autre. Selon lui, l'apparition ressemble à une femme poussant un landau de bébé. Dans ce reportage, le policier témoigne des faits et nous montre en plein jour l'endroit exact où cela s'est produit.

     

    Il parle aussi du chien traversant la route au moment de l'apparition mais, bien que comprenant l'espagnol, comme les argentins parlent très vite avec leur accent spécial à eux, je ne parviens pas à décrypter correctement ce qu'il dit à propos du chien, et je n'arrive pas non plus visuellement à distinguer si le chien regarde ou pas l'apparition ( ? ). Il me semble qu'à un moment donné il tourne la tête dans la direction du "fantôme" pour y jeter un oeil mais je n'en suis pas sûr car les images ne sont pas claires.

     

    Le policier définit la forme de l'apparition comme étant une sorte d'ombre (noire) en mouvements apparaissant juste devant la caméra. Je crois vraiment que la vidéo est authentique. Pour quelle raison un policier irait inventer une histoire pareille ??? Pour se ridiculiser et risquer ensuite sa carrière ??? Pourquoi en témoignerait-il publiquement si tout ceci n'était pas vrai ??? Il serait complètement fou et débile d'avoir truqué une telle vidéo, passant ensuite pour un con auprès des siens (famille, amis et collègues de travail), tout ça n'aurait aucun sens. Je pense au contraire que cet homme a fait preuve de beaucoup de courage pour témoigner de la vérité, qu'il est sincère.