• Voix paranormale 30

        Voix paranormale 30 :    

     

     

    « Lang William, 
    je vais vous parler
     
    un peu de ma médecine » 

     

     

    Voix paranormale obtenue par Monique Simonet

     

    Voix paranormale 1

     

    Monique Simonet

     

    William Lang était un médecin anglais, mais il parlait aussi le Français puisque ses parents l'envoient à l'âge de 12 ans faire six ans d'études (de 1864 à 1870) dans une école en Suisse, à Lausanne, où il se montre un élève remarquable, et où il prend la décision de devenir médecin. Son apprentissage de la langue française explique le fait qu'il soit venu s'exprimer dans notre langue dans l'enregistrement de TCI de Monique Simonet. Je remercie amicalement Claudine qui a eu la gentillesse de me transmettre toute une documentation intéressante sur la vie du docteur William Lang.

    Docteur William Lang

    ( 1852 - 1937 )

     

    Le docteur Lang n'a jamais été aussi célèbre que dans les années 1970. Il guérit de nombreuses maladies que l'on croyait incurables et sa réputation devient internationale. Il consulte en Grande-Bretagne, à Aylesbury, et dans d'autres cliniques en Europe, ainsi qu'aux Etats-Unis. Précision importante : ce chirurgien connu, spécialiste en ophtalmologie, est décédé en 1937, à l'âge de 84 ans. 

                555ggF"''

    Docteur Lang et Mister Chapman

     

    George Chapman

    ( 1921 - 2005 )


     
    Pourtant depuis 1946, le docteur Lang continue à opérer grâce au médium George Chapman. Et le travail qu'ils effectuent en commun est un des cas les plus intéressants de la médiumnité. Suite à la perte de sa petite fille morte en 1945, Chapman entre en contact avec les cercles spirites. Participant à des séances pour tenter de percer le mystère de la vie après la mort, le docteur chapman entrait en transe et des esprits parlaient à travers lui. Tout changea lorsque se manifesta l'esprit de William Lang. Ce dernier précisa tout de suite qu'il était chirurgien et qu'il avait exercé de 1880 à 1914 à l'hôpital de Middlesex de Londres.

    Chapman s'empressa de vérifier ces informations. il demanda à des membres de la famille du chirurgien et à des gens avec qui il avait travaillé pendant sa vie terrestre de venir assister à des séances et d'interroger l'esprit. Tous affirmèrent qu'il s'agissait bien de Lang. La propre fille de Lang resta toujours convaincue d'avoir, à travers Chapman, communiqué avec l'esprit de son père. « J'affirme, déclara t-elle, que c'est bien mon père, William Lang, qui opère par l'intermédiaire de George Chapman. » 

    Quant à sa petite fille, d'abord hostile à cette éventualité, dut se rendre à l'évidence. Elle fit le voyage jusqu'à Aylesbury, bien décidée à démasquer la supercherie, mais... « Horrifiée, ou plutôt complètement stupéfaite, il me fallut bien admettre que l'homme qui se trouvait dans cette pièce était mon grand-père. Ce n'était pas son corps, mais c'était indiscutablement sa voix... toute sa force d'être. Il s'adressa à moi et mentionna des évènements précis de ma petite enfance. J'étais tellement bouleversée que je n'arrivais pas à dire autre chose que : "oui, grand-père" ou : "non grand-père"..... » 
     
    Tous ceux qui ont rencontré George Chapman et qui, à travers lui, se sont adressés au docteur Lang, ont remarqué une nette différence entre Chapman, l'homme, et Chapman le médium contrôlé par William Lang : le ton de la voix, le vocabulaire et les manières changeaient. Cependant, ce n'est pas une preuve irréfutable car on peut simuler une autre personnalité. Quoi qu'il en soit, si l'esprit de Lang n'est qu'une invention de Chapman, on ne peut que rendre hommage à ses grands talents d'acteur et s'étonner qu'il ait pu tromper des proches du chirurgien. Mais l'identité de Lang-Chapman est en fait d'un intérêt secondaire. Plus importante est la question des guérisons.
      
    Morton B. Jackson, avocat à Los Angeles, souffrait depuis dix ans de grave rhumatisme. Il vint consulter le docteur Lang-Chapman. Il raconte comment se passa l'opération : « Il me demanda de me pencher légèrement en avant, tout en gardant le buste droit. Puis, il effleura ma colonne vertébrale à divers endroits. Il m'avait fait enlever ma veste, mais j'avais toujours ma chemise... La pression de ses doigts était très légère mais constante, comme s'il utilisait d'invisibles instruments.... » Dans ce cas, il n'y a pas eu de miracle mais Morton B. Jackson admit se trouver en meilleur santé après le traitement et surtout moins dépendre des médicaments. Le docteur Lang, d'ailleurs, ne fait jamais de promesse. De temps en temps pourtant, on signale des guérisons extraordinaires. En 1974, Joseph Tangy, vendeur dans un grand magasin, subit une opération qui fit découvrir une tumeur au cerveau. La plupart des médecins ne lui donnaient plus que quelques mois à vivre. C'est alors que son médecin de famille, qui avait entendu parler du docteur Lang, lui conseilla d'aller consulter le guérisseur. Ce qu'il fit et après quelques mois de traitement, la tumeur diminua et finit par disparaître. Guérison confirmée par des examens.
      
    Il est à remarquer que de nombreux médecins, surtout en France, soutenaient le travail du docteur Lang. Certains lui envoyaient même systématiquement leurs cas difficiles. Ils étaient nombreux à se porter garants du diagnostic du docteur Lang et de l'efficacité de ses traitements.

    Voici le témoignage du docteur G., médecin dans le midi de la France « J''exerce depuis 1970 et j'ai eu la chance de rencontrer le docteur Lang en 1975. J'ai entièrement confiance en lui. Il n'a pas besoin d'interroger un malade pour savoir de quoi il souffre. Son diagnostic est immédiat. Il définit le problème avec une sûreté étonnante, en donnant des précisions qu'un médecin ordinaire n'est en mesure de fournir qu'avec toutes les radios et les analyses en main. » 
     
    D'autres témoignages dans le livre : "Chirurgien d'un autre monde" qu'écrivit Chapman en collaboration avec Roy Stemman :
     
    -- Guérison d'une tumeur maligne au cerveau après un an de traitement.
    -- En une seule scéance, un enfant de 7 ans, paralysé de naissance, retrouva l'usage de ses membres.
    -- Disparition de la douleur dans des cas d'arthrite très avancés, par exemple dans des cas d'arthrite de la hanche.
    -- Dissolution de calculs des reins et de la vésicule.
    -- Etc.... etc.... etc.....
     
    Chapman travaillait sans arrêt, emmenant dans ses déplacements de Grande-Bretagne aux États-Unis une équipe de secrétaires chargées de répondre à son volumineux courrier. Certains ont eu la chance de rencontrer le docteur Lang ou d'en être soignés. Ils laissent leurs témoignages pour que d'autres puissent réfléchir, car, contrairement à la majorité des cas de médiumnité et de vie après la mort, le cas Lang-Chapman résiste à l'analyse.
     
     
     
     Présentation :
     

    Docteur Jean-Jacques Charbonier

     

    Le docteur Jean-Jacques Charbonier est médecin anesthésiste-réanimateur, il se présente lui-même sur ce site très complet où vous pourrez y trouver l'ensemble de ses oeuvres et de ses travaux de recherches : http://jean-jacques.charbonier.fr/v2/ Depuis de nombreuses années, il cherche à faire connaître auprès du grand public la réalité du phénomène NDE à travers ses livres, conférences et émissions de radio et de télévision auxquelles il participe. Dans ce fichier audio, il s'exprime au sujet de la TCI :

     

    Voix paranormale 30

    Voix paranormale 30

     

    Docteur Yvonne Nehlil

    ( 1922 - 2011 )

     

    Le Dr. Yvonne Nehlil interviewée sur SUD RADIO le 27 août 2006 :

     

     

     

    Le Dr. Yvonne Nehlil interviewée chez elle le 8 mai 2011 :

     

     

    Expériences de TCI avec le Dr. Yvonne Nehlil :

     

     

    Écoute des voix paranormales suivantes :

     

    « Yvonne, je suis ici pour convaincre »

    « Oui, on s'aime beaucoup ! »

    « Papa »

     

    Ces enregistrements ont été effectués dans le silence total, sans support